vendredi 4 avril 2008

L'optimisme, pour moi, c'est ... (tag)

Cricri m'a donné la tag : « L'optimisme, pour moi, c'est… »


… tout sauf une disposition acquise.


Il y a un optimisme facile auquel on cède en fermant les yeux sur l'enfer qui est le lot de trop d'êtres humains. Je ne veux pas d'un bonheur facile et égoïste. Le monde est un cloaque, un égout sans fond et je ne veux pas céder à la tentation gnagna du tout est beau et oublier la souffrance des autres, céder à la tentation du bonheur version cheap qui se nourrit du repli sur son petit univers. À chaque seconde, des univers s'écroulent parce qu'un ami ou un parent meurt, à chaque seconde des enfants sont plongés en enfer, le désespoir gagnent des parents impuissants.


On me dira que je n'y a suis pour rien dans la souffrance des autres, que ce n'est pas moi qui allume les guerres, qui met le monde à feu et à sang, qui affame et génocide, qui viole, séquestre, isole, délaisse. Que nous ne sommes pas responsables, nous qui n'aspirons qu'à une existence paisible, nous qui avons affirmé plus d'une fois être résolument non-violents, épris de justice sociale. Tentation de dire que ce sont les autres qui sont les vrais responsables et d'oublier tout cela afin de mieux savourer mon propre petit bonheur. Je n'y arrive jamais complètement, la faute aux frères Karamazov : on est tous coupables et on est tous responsables de tous les autres, disait Mitia.


Je ne suis pas optimiste. Il y a un Jérémie en moi qui se lamente et désespère parce qu'il n'arrive pas à trouver de vraies raisons d'espérer, de croire qu'on changera.


Entendons-nous : rien ne m'est plus étranger que la mauvaise humeur et l'ennui. Je savoure tout, férocement. Tant de choses, tant de gens, me fascinent. La beauté est partout et me frappe de plein fouet à tout moment à détour de n'importe quoi. C'est pour ça que j'ai toujours l'air ailleurs et dans les nuages. En fait, je ne suis pas ailleurs, je suis ici, intensément, absorbée dans la contemplation d'une flaque d'eau (aïe – rester concentrée sur la route quand je conduis!) émerveillée par la couleur de la peu de mon enfant, la beauté d'une ombre sur le mur que je croyais moche, fascinée par un livre, un artiste…


Ce monde est un paradis, je l'aime ardemment, fébrilement. Je sais ce qu'est la joie, je l'éprouve intensément à toute heure du jour, partout, en toute circonstance. Je la savoure d'autant plus que je sais que si je peux connaître cette joie, c'est que j'ai la chance que mon univers ne se soit pas encore écroulé.


Ce monde est un paradis et un enfer. Mais si on ferme les yeux sur l'enfer, il gagne du terrain.


L'optimisme, pour moi, est tout sauf une disposition acquise, mais je lutte pour développer cette vertu nécessaire. C'est l'espoir que je veux transmettre à mes enfants, pas le désespoir. Un optimisme engagé qui ne se nourrirait pas d'illusions ou d'oublis.


Dur , dur.


Heureusement qu'il y a des Anita qui servent la cause des enfants oubliés, des Cloudy qui se démènent pour améliorer le sort de certaines familles, des Femme libre qui deviennent parent d'accueil et d'adoption, des Pierre qui nous recentrent à tout coup sur l'essentiel, des Juliette tellement pleines de force et de courage,


La finale de ce billet vient de m'être dictée par les évènements du jour. Il y a moins d'une heure, en entrant, j'ai appris, en écoutant mes messages sur le répondeur, que je dois rappeler le département des ultra sons pour un rendez vous. Je viens de passer une mammographie il 10 jours. Trop tard pour les rappeler ce soir, je devrai attendre demain. J'ai des crampes dans l'estomac, le souffle court, les jambes coupées. L'optimisme, pour moi, ce soir, c'est de trouver le courage de cacher la peur qui me tenaille et trouver la force de consoler ma pauvre F1 qui remonte en pleurant de sa chambre où elle vient e découvrir son hamster mort.


Je dois donner la tag à six autres personnes. Alors, s'ils en veulent, je la repasse à Juliette, à Solange, à Femme libre, à Pierre F., à S@hée, à Ce bref Réveil sur son blog Ataraxie.

13 commentaires:

Solange a dit…

L'obtimisme pour moi, c'est de croire quand pensant fortement à une personne et en lui envoyant des ondes positives tout va bien aller pour elle. Je m'y mets des ce soir.

Encre a dit…

Merci pour les ondes positives ;)

Pierre F. a dit…

Allo Encre,

Je me sens privilégié d'avoir été choisi. Merci.

L'optimisme, pour moi c'est simplement d'avoir toujours une raison d'espérer et il y en a toujours, même quand la situation est au pire. Toujours!

Bon. Le département des ultrasons, c'est probablement pour des examens complémentaires, je comprend que ça t'inquiète.

Normalement, ils utilisent les ultrasons pour déterminer s'il y a des kystes. Si tu cherches un peu sur internet, tu verras que:

"Avoir un kyste au sein n’est pas un facteur de risque de cancer du sein. En fait, les kystes ne se transforment que très rarement en cancer."

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=kyste_sein_pm

et sur le site du Ministère de la Santé et des Services Sociaux, concernant les examens complémentaires:

"Dans la très grande majorité des cas, il n'y a pas de cancer du sein"

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/pqdcs/index.php?id=10,67,0,0,1,0#q5

Et puis, si on fait des tests, c'est parce qu'on n'est pas sur, on veut juste vérifier. Il y aura peut-être rien du tout également.

Ce Bref Réveil a dit…

Je te raconterais bien mon histoire de mammographie. Oui, oui, j'ai subi une mammographie. J'avais un kyste, douloureux en plus, paraît que ça arrive aussi chez les hommes.

Imagine, un jeune homme de 27 ans dans sa jaquette d'hôpital qui attend en ligne avec des femmes quinquagénaires. Imagine, gringalet comme j'étais comment la technicienne s'y est prise pour pincer mon sein inexistant entre les plaques.

Finalement, malgré que 3 médecins aient dit que le kyste était là pour rester et qu'il faudrait opérer s'il grossissait, après 6 mois il n'en restait plus aucune trace.

Bonne chance.

Cloudy a dit…

Quelle magnifique et émouvante note.
Je t'envoie des pensées douces, du courage par paquets, de la force et de la lumière.
Il me semble que nous sommes toutes et tous des formes d'optimisme et d'inspiration pour les autres :)
Je t'embrasse :))

anita a dit…

Heureusement qu'il y a plein de gens pour rappeler la beauté du monde et la nécessité de l'accroître du bout de leur pinceau/clavier/bêche.
Heureusement qu'il y a, aussi, des fausses alertes.
Tiens-nous au courant. Des bises et des embruns.

Still a dit…

À la beauté du monde et à ceux qui chaque jour nous le rende vivable... Une belle note qui se ferme sur ton inquiétude... J'espère que tu sera très vite rassurée.

Encre a dit…

Merci à tous, vos encouragements m'ont vraiment fait chaud au coeur :)

Merci Pierre de me rappeler que je n'ai pas encore un pied dans la tombe :D J'ai en effet beaucoup de kystes, ils ont été examinés à l'échographie l'an dernier et semblaient sans problèmes, et un que je croyais sentir grossir a été examiné par un médecin il y a à peine un mois. J'imagine il s'agit simplement de vérifier ces kystes.

Aïe, Ce bref réveil, tu as du souffrir au cours de cette mammographie! Ça a dû amuser les infirmières, ce petit jeune homme qui passait un mammo :)

Cloudy, Still, Anita, merci! J'ai retrouvé la sérénité aujourd'hui, et vos paroles y ont vraiment été pour quelque chose! De la force m'a été soufflée de Bretagne et du sud de la France et de... la Région parisienne ??? (pas sûre) En tout cas, c'est trèèès efficace ! ;)

Le monde est redevenu radieux - il n'aurait jamais dû cesser de l'être.

MadeInHell a dit…

finalement...encre j'ai "joué" :-)

MadeInHell a dit…

finalement...encre j'ai "joué" :-)

Caro et cie a dit…

Très beau billet Encre... Dans la vie, voir le côté noir, permet aussi de profiter en centuple des chances que nous avons, de donner de son temps aussi pour la société...

Pour toi et bien, comme les autres, je te suggère de ne pas trop t'inquiéter... Ma mère a eu un kyste justement il y a quelques années et on s'en était tellement fait!!!!

bise de l'Illinois (États-Unis)où je m'évertue à être très très optimiste afin d'être de retour chez moi mercredi!!!!

Encre a dit…

Nerci caro, c'est tellement gentil de venir faire un tour et de laisser un petit mot alors que tu es en vacances... enfin, tu reviens aujourd'hui! Bon retour ;)

Cricri a dit…

J'espère que tout va être ok dans ce test d'ultrasons....et bisoux pour la petite ....