samedi 31 mai 2008

Premiers portraits

Je n'ai jamais osé essayer dessiner des visages. En bonne fille lâche, je préfère éviter la catastrophe, question de garder le moral.
Je me suis lancé cette semaine, mais en peureuse, c'est-à-dire en recopiant des portraits.

Le premier a été ait d'après un portrait d'Alex Power (l'original est vraiment magnifique!)




Celui-ci a été peint d'après un portrait de Charles Reid. Pas très ressemblant, je l'avoue, mais bon, ça tient plus de l'homme que de la bête et cela suffit à m'encourager. Le dessin de la jambe de droite laisse vraiment à désirer. J'avais trop hâte de peindre pour soigner le dessin ;)



Depuis deux jours, j'ai fait quelques esquisses au crayon à partir de photos. Des photos d'inconnus, bien sûr, parce que de massacrer le visage de gens que je connais me saperait là encore le moral. Reste à franchir le pas qui sépare les croquis de l'aquarelle. Cela me fait un peu peur, je l'avoue ;)

7 commentaires:

Pierre F. a dit…

Allo Encre,

J'ai davantage le deuxième, qui est plus avancé, mais dans l'un comme l'autre, il y a quelque chose dans le regard qui me fascine, comme si on pouvait lire ce qu'ils pensaient de l'artiste, tout en posant.

Daniel Paillé a dit…

Je t'envoie ma photo...

Cricri a dit…

Très réussi je trouve !! Il n'y a qu'un pas maintenant à essayer tes propres visages !

Solange a dit…

Pour un premier essai c'est très bien je trouve. Le deuxième est particulièrement bien, vous devriez le compléter.

Encre a dit…

Pierre, pour le 2e portrait, c'est le fils de l'artiste (Charles Reid) qui posait. Mais je ne suis pas parvenue à faire très ressemblant. Je constate que déjà, après quelque croquis, j'y parviens mieux maintenant.

Crcri, c'est ce que je suis en train de faire. je travaille au portrait d'un chroniqueur de la revue English Gardens (j'ai pris n'importe quoi qui me tombait sous la main e ça a été cette petite photo de chroniqueur). J'espère pouvoir terminer le portrait ce soir.

Solange, j'ai laissé l'aquarelle dans cet état pour passer à autre chose parce que le soir où je l'ai ait, je la croyait totalement ratée, ce qui était peut-être un jugement un peu excessif. Mais comme dans mon esprit, j'ai déjà tourné la page, ça m'ennuierait un peu d'y revenir. Pour l'instant, en tout cas, je n'en ai pas le goût (un autre jour, qui sait?). Mais de toutes façons, je constate que j'aime assez ce qui est inachevé - la plupart des peintres que j'aime font des tableaux qui ont soit un côté inachevé, soit un côté très stylisé, quelque chose qui donne prise au rêve et à l'imagination. Comme j'essaie de suivre mon tempérament et mes goûts, je donne aussi, pour l'instant, dans l'inachevé ;)

Ahahah! Daniel, pourquoi pas? Je termine le portrait que je fais en ce moment, et je pourrais essayer le tiens par la suite(je précise : "de Daniel Paillé", svp. ne m'envoie pas une photo de laVie, je ne suis pas encore Picasso). Prenons-ça comme un petit défi qui mettra du piquant à mes exercices. Envoie moi ta photo par email.

Still a dit…

L'important c'est de se lancer et de briser les tabous qui retiennent en deça de ses possibilités. Le reste c'est travail, travail, travail, ce qui n'exclut d'ailleurs pas le plaisir. et comme tu as une bonne patte et que tu ne pars pas de rien, ...en quelque temps tu vas beaucoup progresser pour ta plus grande joie .. et pour la nôtre.

Encre a dit…

Merci pour ces encouragements!!!

C'est vrai qu'avec la pratique, les progrès sont rapides, j'en suis toute étonnée :D