jeudi 22 novembre 2007

L'envol

Hier soir, Fille nº2 se lève dans son bain, ouvre grand les bras et les déploie de chaque côté de son petit corps. Elle me regarde et me sourit, belle comme un oiseau sur le point de s’envoler.

―Lave-moi les nacelles.

7 commentaires:

Une femme libre a dit…

Ravissant! Cette enfant est une poésie.

Ce Bref Réveil a dit…

Charmant! un petit plaisir pour tousseux aiselles qui vous lisent.

anita a dit…

là où naissent les ailes?

Encre a dit…

C’est ça, Anita! Et un instant, j’ai eu peur qu’elle ne s’envole vers votre grève sans grévistes, rejoindre les goélands. D’autant plus qu’elle connaît bien La pêche à la baleine, puisqu’on en a une jolie édition illustrée (Gallimard-jeunesse)que je lui lis parfois le soir.

Merci Femme libre et Ce bref réveil!

Monsieur l'adulte a dit…

Superbe, vraiment, comme petit moment de bonheur :)

Encre a dit…

Exactement!

Mijo a dit…

J'aime tellement ça les mots d'enfant. Celui-ci est particulièrement délicieux.