lundi 14 juillet 2008

Moulins







J'ai utilisé le pastel pour tenter de sauver une aquarelle ratée. Comme je ne sais pas trop me servir du pastel, le résultat est assez douteux, mais je retiens l'idée de resquiller avec le pastel - avec un peu de pratique, ça devrait donner de meilleurs résultats.

11 commentaires:

castor a dit…

Bonjour Encre, interressant la recette pour rattraper l'aquarelle qui ne me semble pas si ratée que ça, au contraire, j'aime bien le petit côté flou avec les couleurs qui semblent s'échapper partout.
Belle journée à vous

Encre a dit…

Je ne voulais pas dire que tout est raté, j'aime bien le paysage du fond, l'arbre devant, le toit de la maison, mais le gros moulin, le premier plan et la reste de la maison sont assez ratés. J'ai trop passé et repassé pour chercher les couleurs que je voulais (ce qui n,est jamais bon en aquarelle), et le dessin avait été trop rudimentaire. C'est que je manque de temps pour peindre (avant 22eures, pas possible) et que je suis trop impatiente pour faire le travail de préparation qui s'impose avant de peindre. J'ai trop ce besoin compulsif de faire quelque chose pour dépenser le peu de temps que j'ai à faire des esquisses. Il faudrait probablement explorer ça en analyse, un beau jour ;-)

Solange a dit…

Je crois que vous voulez dire que vous avez utilisé le pastel pour corriger votre aquarelle? Ça donne de bons résultats.Je trouve que l'aquarelle est plus difficile à reussir que le pastel.

Encre a dit…

Je ne sais pas, mais il me semble que ça doit être tout un défi, le pastel, dans la mesure où vous ne pouvez pas mélange directement les couleurs. À l'aquarelle, ce qui est difficile, c'est que dès qu'on repasse sur la couleur, ça donne un effet barbouillé. Pas ce problème à l'acrylique puisque les lavis sont indélébiles. C'est peut-être ce qu'il me faudrait, zigonneuse comme je suis. Mais j'aime vraiment l'aquarelle, l'acrylique ne me procure pas le même plaisir.

Encre a dit…

Merci, Solange, d'avoir remarqué ce cafouillage! :-))

Pierre F. a dit…

Allo Encre,

l'Aquarelle est un art fascinant qui force à comprendre et respecter les limites.

Si on tente d'améliorer au-delà de ce qui peut l'être, on finit par détériorer. On doit donc prendre conscience que l'on a atteint les limites, celles-ci étant la résultante des actions et des erreurs passées et apprendre à s'en satisfaire, sinon on risque de tout gâcher.

Ne construit-on pas nos vies de cette façon?

Décidément, la vie est une aquarelle.

Pierre F. a dit…

Allo Encre,

l'Aquarelle est un art fascinant qui force à comprendre et respecter les limites.

Si on tente d'améliorer au-delà de ce qui peut l'être, on finit par détériorer. On doit donc prendre conscience que l'on a atteint les limites, celles-ci étant la résultante des actions et des erreurs passées et apprendre à s'en satisfaire, sinon on risque de tout gâcher.

Ne construit-on pas nos vies de cette façon?

Décidément, la vie est une aquarelle.

Encre a dit…

Tu as le hoquet? LOL
À te lire, il est assez évident que tu en as déjà fait :-)

Encre a dit…

Je n'ai pas été très claire : tu as déjà fait *de l'aquarelle*, pas des hoquets ;-)

Juliette a dit…

c'est joli. tout ce que tu fais est joli !

Encre a dit…

Merci ;-)