dimanche 24 février 2008

Encore des tournesols





Ça sort mal en photo: le bas semble boueux et les feuilles aussi. En réalité, c'est mieux qu'il n'y parait; en tout cas, c'est mon avis et celui d'un entourage qui n'est pas toujours très objectif, j'en conviens ;)

J'ai l'impression de commencer à trouver ce qui me plaît.

27 commentaires:

Cloudy a dit…

Ah les tournesols... C'est l'été, la provence, les grillons dans les champs, les soirées dehors autour d'un pastis très frais. C'est le bonheur, l'insouciance, le soleil qui chauffe un peu trop la peau et la tête.
Les tournesols, c'est une sorte de bonheur retrouvé, une poésie :))

Solange a dit…

Ils sont très beaux ces tournesol!
Et inspirant à lire Cloudy.

MadeInHell a dit…

Serait magnifique dans mon salon !

Lewescarol a dit…

J'aime bien ton style, on dirait de la peinture sur soie, en tout cas c'est très lumineux.

Encre a dit…

C'est bien vrai, Cloudy, le tournesol, c'est une fleur qu'on aime pour ce qu'elle évoque :)

Merci Solange :)

Juliette (j'en ai marre de t'appeler MadeinHell ;) ), ils ont déjà trouvé preneur ;)

Lewescarol, c'est le papier qui fait ça : du papier pressé à chaud (et les superpositions de lavis violet de Winsor sur Sienne brulée sur violet de Winsor sur Sienne brûlée...).
Je trouve que les papiers pressés à chaud produisent des effets intéressants qui me conviennent assez pour ce que j'essaie de faire en ce moment, mais c'est beaucoup moins agréable à utiliser (moins sensuel) que le papier pressé à froid. Et donc ennuyeux. Comme vous êtes fétichiste vous aussi (ça se voit tout de suite en entrant sur votre site), je suis certaine que vous comprenez ;) N'Y voyez aucune impertinence de ma part. Le monde se divise en deux clans: ceux qui partagent notre perversion et qui comprennent, les autres, les gens normaux qui trouvent ça fou ;)

Lewescarol a dit…

ah le fétichisme bien tempéré ! qu'il est doux de se laisser glisser à ses extases. La peinture doit apporter des frissons de plaisirs pour être réussie.

Caro et cie a dit…

Si c'est plus beau en vrai.. Ce soit être quelque chose!!;-))

MadeInHell a dit…

Alors appelle moi Juliette
j'ai dû changer car mon ancien employeur lisait mes affaires... c'est un peu de ma faute je bloguais pendant le travail. Maintenant je fais attention.

MadeInHell a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
MadeInHell a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Accent Grave a dit…

Trouver ce qui nous plaît consitue un grand pas. Bien souvent nous pouvons à peine décrire ce qui nous déplaît.

Accent Grave

Daniel Paillé a dit…

Mon écureuil adore...
Bize

Encre a dit…

Re-merci, Caro :)) Tant de compliments, ça vaut bien une bise ou deux que je t'envoie ;)

Juliette, t'as eu le hoquet??? Ahah! Je vais effacer les doublets ;) Un patron espion, si c'est pas malheureux! Quel affreux celui-là! :(

Accent grave, vous avez bien raison! Je ne sais pas si vous avez lu cet excellent billet de Ce Bref réveil (Dieu ait son âme, son vélo a du l'engloutir)?

http://inutile-et-incertain.blogspot.com/2007/08/la-beaut.html

Ici, l'Encrier a reçu du Père Noël deux bouquins d'Umberto Eco que je brûle de lire (c'est le temps qui me manque pour l'instant) : L'histoire de la beauté et L'histoire de la laideur.

Daniel, comme le monde se divise en deux clans - ceux qui voient dans les écureuils de charmantes petites bêtes et ceux qui y voient une espèce nuisible - et que je ne sais pas trop à laquelle vous appartenez, je dois vous dire que le jaune de cadmium des pétales est très toxique. Vos écureuils devront faire attention et se contenter des graines (les coeurs ont été peints avec de l'oxyde de fer et du quinacridone, je ne crois pas que cela soit très toxique ;)

Daniel Paillé a dit…

... de charmantes petites bêtes qui mangent des graines de tournesols...
Bize

Une femme libre a dit…

Les écureuils de ville sont des nuisances publiques, gros, gras et dénaturés, ils creusent des trous dans nos belles plate-bandes pour y enterrer leurs cochonneries, dévastent nos jardins, prennent une bouchée et une seule dans toutes nos tomates et nos prunes, viennent s'accoupler bruyamment dans nos arbres et déparent le paysage par leur seule présence. Sus aux écureuils! Et là, je n'ai pas dit qu'ils volent la nourriture que nous laissons aux oiseaux dans les mangeoires, ouvrent les sacs de poubelle et dispersent effrontément leur contenu, déterrent nos bulbes de tulipes pour les replanter chez le voisin que nous détestons le plus et évidemment cassent la tige de nos beaux tournesols en y grimpant pour en manger les graines.

Encre a dit…

Femme libre, que racontez-vous là???? On croirait lire une banlieusarde américaine qui blâme le vent de mettre un peu de désordre dans les brins de sa pelouse... - c'est pas vous, ça, vous est en train de nous faire une blague, là, c'est sûr.
;)

Une femme libre a dit…

Ces gros gras affreux qui ressemblent à s'y méprendre à des rats n'ont rien à voir avec le vent, ma chère Encre! Je suis tellement sérieuse que j'ai déjà fait équipe avec mon voisin immédiat (pas Voisin, là, ne vous méprenez pas, je parle ici du vieux monsieur qui me fait des compliments)pour les éradiquer, rien de moins, l'Eradication des Écureuils était notre but et nous nous y attaquions avec acharnement. Nous avions un piège à écureuils et criions victoire à chaque fois que nous y prenions une bestiole et nous en prenions beaucoup, pas trop brillants les écureuils! Alors, l'un de nous allait reconduire l'animal dans un parc étranger et parfois même à la campagne dans le cas du voisin! Et on réapppâtait le piège et on continuait. Tout un été! On n'a pas osé partir en vacances, après tout on avait une mission à accomplir. On a bien dû en attrapper deux cents! Le croiriez-vous? Il y en avait toujours autant! Quand on vidait une cachette, de nouveaux pensionnaires s'y réinstallaient. Aujourd'hui, on a cessé de lutter! Les écureuils ont gagné.

Une femme libre a dit…

Et chère amie, je vous conseille fortement de ne pas me relancer de nouveau sur le sujet brûlant des écureuils au risque de déclencher une nouvelle avalanche d'écriture plaintive ou vindicatrice qui viendrait polluer de nouveau votre blogue pacifiste. Je remarque cependant que vous avez choisi de cultiver des fleurs auxquelles les écureuils n'osent pas s'attaquer à cause de leurs épines et que vous avez donc beau jeu pour faire semblant d'aimer ces destructeurs à grande queue.

Encre a dit…

J'ai plusieurs centaines de tulipes, Femme libre! ;)

Pour les rosiers, ils sont quand même menacés par d'autres rongeurs en hiver: les mulots qui se régalent des tiges repliées au sol et qu'on recouvre de terre pour les protéger. Cette année, la neige a été précoce et je n'ai pu protéger mes chers petits ;) Je me fais un sang d'encre en songeant à ceux que je perdrai et à tous ceux qui devront être rabattus à quelques centimètres du sol. L'édition 2008 de mon jardin de roses ne serra pas tellement spectaculaire, je le crains ;)

Mais je n'imaginais pas que les écureuils pouvaient proliférer autant. Ça ne me semble pas si épouvantable par ici, nous avons surtout des écureuils noirs et ils ne saccagent pas tant les poubelles que les gros écureuils gris (qui sont plus charognards). Pour les bulbes et les tomates, j'ai accepté de leur sacrifier une partie de ma récolte, tout comme j'ai accepté de laisser la tache noire et le mildiou se développer sur mes rosiers en fin d'été (pas de fongicides, pesticides, ni d'arrosages trop fréquents). Une fois qu'on a accepté la chose, la vie devient plus simple. Mais bon, les écureuil d'ici semblent faire preuve de plus de civisme que les vôtres, et nous entretenons des relations de bon voisinage - le chat aidant, sans doute ;)

Ps. Ni vous ni aucune des personnes qui me ont le plaisir de passer par ici ne peut polluer ce blog. La pub, les racistes, les misogynes et autres fanatiques haineux en tous genre, oui. Mais une conversation qui prend une tournure inopinée, c'est un petit plaisir imprévu, pas de la pollution ;)

Daniel Paillé a dit…

C'est une bonne idée! Je vais attraper des écureuils et je vais les relâcher chez femme libre!
Bize

Encre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Encre a dit…

(Je meurs de lire ce qu'elle vous répondra ;) )

Daniel Paillé a dit…

Je lui propose même ce site: http://ecureuils.wordpress.com/
(se sont des amis...)
Bize

Une femme libre a dit…

J'espère que vous allez dorénavant prendre la Coalition des Écureuils au sérieux, Encre, ils ont même un blogue et de nombreux acolytes et monsieur Paillé ne semble pas le moindre, pour coordonner et appuyer leurs travaux de destruction massive!

ecureuils a dit…

Wô là Madame Libre, ça va faire là! C'est épouvantable de lire des affaires de même sur nous autres. Rien qu'en en lisant une couple de lignes pis l'pouèl nous a reviré ben drette. Vous saurez Madame Chose que nous autres là, ben on était icitte avant vous autres.
Pis c'est quoi c'te patente-là de venir dire qu'on fait des travaux de destruction massive?? Qui c'est est venu câliboirer de l'asphate pis du béton partout? Hein? Certainement pas nous autres.

Mais entéka, pour montrer à la gentille propriétaire du blogue ici et à la Madame Tartempion-Libre, ben on va lui faire toutes nos félicitations pour le travail qu'elle fait. C'est vraiment beau.

Solange a dit…

J'ai lu vos commentaires sur les écureuils,nous aussi on a passé tout un été a essayer de s'en débarasser et on n'a pas réussi. Ils sont partis quand les voisins ont fait couper des arbres. Maintenant il n'y en a que quelques-uns et ils sont plus endurables. Bonne fin de semaine.

Encre a dit…

Merci, Écureuils ;)


Femmelibre, peut-être vaudrait-il mieux oublier votre champ de tournesols si les écureuils sont un tel problème dans votre quartier...

Solange, je crois effectivement que c'est la densité des populations d'écureuils dans le quartier qui fait qu'on appartient à l'un ou l'autre clan (ami ou ennemis des écureuils) ;)