dimanche 2 mars 2008

La Morgue (brouillon)




"Qui te rend si hardi de trouble mon breuvage,
Dit cet animal plein de rage"
(La Fontaine)


L'idée m'est venue ce soir, durant le trajet de retour. Lorsque les enfants ont été couchés, j'ai fait ce brouillon rapide (env. 3 minutes), frustre mais qui donne une bonne idée de ce que je veux faire. Je le publie, ne sachant pas trop quand j'aurai le temps de faire le "propre" mais surtout pour donner suite aux commentaires récents de Cloudy et LewesCarol. C'est vrai que la textura est austère mais c'est justement un défi intéressant de la rendre un peu plus moderne, festive, voire burlesque.

Je compte mettre le mot "hardi" en rouge et rajouter, en petite ronde (lien externe) : "Dit cet animal plein de rage". Mais je ne sais où encore (peut-être sur la verticale ? sinon probablement en dessous). Et puis il me faudra ajouter le nom de l'auteur.




Le Loup et l'Agneau

La raison du plus fort est toujours la meilleure
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltéra
Dans le courant d'une
onde pure.
Un Loup survient
à jeun qui cherchait aventure
Et que la faim en ces lieux attirai
Qui te rend si
hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras
châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas
désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par
conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu
médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne
m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de
procès.

Jean de la Fontaine

7 commentaires:

Cricri a dit…

Tu devrais offrir tes services pour écrire des invitations, faire part et autres...:-)

Daniel Paillé a dit…

Et de quel animal parle-t-il?
Parce-que j'espère que ce n'est pas du genre à craindre les méchantes dames qui les attrapent... mais c'est très bien, ton écriture artistique.
Bize

Encre a dit…

Merci Daniel :) Il s'agit du loup de la fable Le loup et l'agneau. Je viens d'en rajouter le texte à la fin du billet ;)

Cricri, ça me fait vraiment plaisir de lire ça parce que ça correspond assez bien au fameux projet que j'ai évoqué dans un billet de janvier, sans avoir le temps d'y revenir. Mais j'aimerais essayer de me partir à mon compte, faire de la papeterie de réception (mariages, fêtes en tout genre, etc.) J'expliquerai tout ça dans un prochain billet. Pas vraiment besoin d'autre chose qu'un revenu d'appoint, et j'aimerais devenir travailleuse autonome pour avoir un horaire plus flexible tant que les enfants sont jeunes. Je ne veux pas me réveiller un jour en réalisant que je n'ai pas vu mes filles grandir ou que je n'ai pas eu le temps d'être là pour elles ;) Sinon, je songe a faire de la traduction, rédaction etc., comme j'avais commencé à le faire entre septembre et décembre.

Solange a dit…

J'aime ce genre là ça fait plus moderne moins austère. Vous avez de beaux projets.

Isabelle a dit…

Bonjour,
Merci de tes commentaires, je découvre ton blog. Pleins de belles choses! J'aime bien tes tournesols et je suivrai ce projet de calligraphie, de mes yeux de profane!

Encre a dit…

Merci à toutes les deux! :))

pbea a dit…

j'adooooooooooore ta composition!!! j'espère un jour arrivé à ce niveau!!!! bravo